The link between Gush Katif and New Orleans

1
180

New Orleans was linked to Gush Katif

Excerpt of a shiur given by Rabbi Eliezer Berland, shlita, on the 2nd of Cheshvan, 5780

Just now, I heard a chiddush (a novel Torah idea). My daughter, all the time she’s enlivening me with more chiddushim. Every day, she needs to be told more chiddushim, chiddushim, chiddushim, chiddushim – all the time! So, she asked, what’s the big deal, if we said ‘tal umeitar’ (the prayer for rain and dew) on Simchat Torah?

What’s going to happen?

No, we have to wait until everyone has gone to the Temple, and then returned to their homes, and they’re sitting on their sofas and their recliners, and they’re drinking vodka, arak and whiskey.

Only after they’ve finished drinking their whiskey, and their arak and their vodka, can we say tal umeitar. But if we say tal umeitar on Simchat Torah (when no-one is sitting outside in their Sukkah, and the festival of Succot is over) – what’s the big deal?

We have to wait until next Monday (7th of Cheshvan) – but I can’t wait that long, I want to say tal umeitar, for a blessing!

So, one answer is that Shuvu Banim put the siddurs together. Another answer is that on Simchat Torah, we are so pure because there are no sins – everything was forgiven – that if we would say tal umeitar, the rain would fall immediately. And it would be a flood.

We would see that if we said it on Simchat Torah, there would immediately be rain. We just said He draws the wind and brings down rain – and a flood already fell! If we would say tal umeitar l’bracha, everything would be drenched.

There would be flooding in Jerusalem, it would flood higher and higher, the flood would reach the rooftops.

====

In the time of King David, there was flooding, like in Los Angeles.

New Orleans is situated 50 metres lower than the Mississipi River. The Mississipi passes 50 metres above New Orleans, it flows there on a mountain, and [New Orleans] is in a valley.

join our whatsapp group
rav berland tzaddik whatsapp group

And the water level started to rise and rise and rise, everything was geah (haughtiness / pride). This was immediately at the end of the Summer, immediately after the expulsion from Gush Katif.

In the disengagement from Gush Katif, they threw people out of their houses.

They threw 100,000 people out of their homes, they threw them out with tractors – they threw them out from the third floor. They wanted them to get out, so they threw them out from the third storey, so they should be crushed.

So, immediately after that, Hashem flooded the whole of New Orleans for them. This New Orleans was named after Louis, [the French King]* Louis the 16th.

Louis XVI liked the Jews.

You should know, he cancelled all the decrees that were ‘anti’ the Jews. There was a decree that the Jews had to pass through the ‘Animal Gate’. Once, it wasn’t like today, not even like the Old City, where there are only a few walls, ‘Jaffa Gate’, ‘Dung Gate’. Then, there was an ‘Animal Gate’ and a ‘People Gate’ – these were gates that only animals could go through, or only human beings.

And the Jews used to have to go via the ‘Animal Gate’, and it was also like this in Paris, and also in Berlin. And Louis XVI cancelled this decree. He said, from this day, Jews can pass through like normal people.

They also used to weigh them, like animals, according to the weight, for every 10 kilos they paid a shekel, for every 20 kilos two shekels, 30 kilos was three shekels. And if they didn’t have the money – let them beg at the Kotel! They’re not interested…

====

From a formal study on the ‘body taxes’ imposed on Jews, in France:

“Almost all the tolls taxed Jews in a class with animals. The body tax on Jews existed in the regions of Lyon, Languedoc, and the Dauphiné.”

====

So he cancelled many decrees, like that the Jews should have to pay more in taxes, and so in this way he nullified all the harsh decrees.

He said that the Jewish faith was the truth, that the Jews were the truth.

====

He helped America to rebel against the English.

This was the American War, which finished in 1811. 1798, 1799, in 1791, in 92, there was a pact made with the English, that they were surrendering, and leaving America. And all of this was arranged by Louis XVI. Otherwise, the English should have been able to overthrow them [the Americans].

But then, Louis XVI was left with no money in the purse, (because of all the money he spent helping the Americans) so then they couldn’t buy bread. (This caused the French Revolution, where Louis was eventually killed by the rebels.)

Bread is usually subsidized, bread needs to be subsidized.

In Casablanca, 10 pitas cost 10 dirham, so that every person should at least have a pita – a pita with olives, a pita with onion. Otherwise, (because the bread isn’t subsidized), there is a civil war in Lebanon, in Turkey, in Iraq.

People don’t have bread.

====

So, in France there was a barbaric civil war and a revolution, because there wasn’t any bread.

People don’t have the money to buy bread, because it wasn’t subsidized, because they gave all the money to America.

So Louis’s wife, the Queen, saw that there were demonstrations, and called out to them, “What’s all the fuss about bread? If there’s no bread, so eat cake instead, or let them eat apples!”

If there’s no bread, so let them eat cake, like at Shuvu Banim, where there is no bread to eat on Shabbat morning, so cakes are eaten – and there are also no cakes! But in theory, we eat cake. If she, the Queen, had known that there were no cakes, she would never have said that.

====

FOOTNOTES:

French assistance for the American Revolution was actually spearheaded by the French Regent King, Phillippe II, the Duc D’Orleans, who ruled France until King Louis XVI came of age to assume the throne. New Orleans was named for him.

The next Duc D’Orleans, Louis-Phillippe II was a Freemason, a Jacobin, and also played a pivotal role in encouraging the French Revolution. He voted for the french King Louis XVI to be executed by the revolutionaries, and was himself executed by them in 1793.

His son, Louis Phillippe I became the king of the French between 1830-1848, when he was forced to abdicate the throne when the second French Revolution broke out.

ASK ADVICE - RECEIVE A BLESSING
contact the tzaddik Rabbi Berland for a blessing
rav berland tzaddik whatsapp group

1 COMMENT

  1. En Français
    La Nouvelle-Orléans Était Liée à Goush Katif

    Extrait d’un Shiour donné par Rav Eliezer Berland, shlita, le 2 de Kheshvan, 5780

    Tout à l’heure, j’ai entendu un Khidoush (une nouvelle idée de la Torah). Ma fille, tout le temps elle m’anime avec plus de Khidoushim. Chaque jour, il faut lui dire plus de Khidoushim, Khidoushim, Khiddoushim, Khiddoushim – tout le temps! Alors, elle a demandé, quel est le gros problème, si nous disions «Tal Ou’Meitar» (la prière pour la pluie et la rosée) à Simkhat Torah?

    Qu’est-ce qui va se passer?

    Non, nous devons attendre que tout le monde soit allé au Temple, puis soit rentré chez eux, et ils sont assis sur leurs canapés et leurs fauteuils inclinables, et ils boivent de la vodka, de l’arak et du whisky.

    Ce n’est qu’après avoir fini de boire leur whisky, leur arak et leur vodka que nous pouvons dire Tal Ou’Meitar. Mais si nous disons Tal Ou’Meitar à Simkhat Torah (quand personne n’est assis dehors dans leur Soucca et que la fête de Souccot est terminée) – quel est le problème?

    Nous devons attendre jusqu’à lundi prochain (le 7 de Kheshvan) – mais je ne peux pas attendre aussi longtemps, je veux dire Tal Ou’Meitar, pour une bénédiction!

    Donc, une réponse est que Shuvu Banim a rassemblé les Sidours. Une autre réponse est que sur Simkhat Torah, nous sommes si purs parce qu’il n’y a pas de péchés – tout a été pardonné – que si nous disions Tal Ou’Meitar, la pluie tomberait immédiatement. Et ce serait une inondation.

    Nous verrions que si nous le disions sur Simkhat Torah, il y aurait immédiatement de la pluie. Nous venons de dire qu’Il attire le vent et fait tomber la pluie – et une inondation est déjà tombée! Si nous disions Tal Ou’Meitar L’ Brakha, tout serait trempé.

    Il y aurait des inondations à Jérusalem, il y aurait de plus en plus d’inondations, l’inondation atteindrait les toits.

    Au temps du roi David, il y avait des inondations, comme à Los Angeles.

    La Nouvelle-Orléans est située à 50 mètres plus bas que le fleuve Mississipi. Le Mississipi passe à 50 mètres au-dessus de la Nouvelle-Orléans, il y coule sur une montagne et [la Nouvelle-Orléans] est dans une vallée.

    Et le niveau d’eau a commencé à monter et à monter et à monter, tout était gueah (arrogance / fierté). C’était immédiatement à la fin de l’été, immédiatement après l’expulsion de Goush Katif.

    Lors du désengagement de Goush Katif, ils ont jeté des gens hors de leurs maisons.

    Ils ont jeté 100 000 personnes hors de leurs maisons, ils les ont jetées avec des tracteurs – ils les ont jetées du troisième étage. Ils voulaient qu’ils sortent, alors ils les ont jetés du troisième étage, donc ils devraient être écrasés.

    Donc, immédiatement après cela, HaShem a inondé toute la Nouvelle-Orléans pour eux. Cette Nouvelle-Orléans doit son nom à Louis, [le roi de France] * Louis XVI.

    Louis XVI aimait les Juifs.

    Vous devez savoir, il a annulé tous les décrets qui étaient «anti» contre les Juifs. Il y avait un décret selon lequel les Juifs devaient passer par la «Porte des animaux». Autrefois, ce n’était pas comme aujourd’hui, pas même comme la vieille ville, où il n’y a que quelques murs, «Jaffa Gate», «Dung Gate». Ensuite, il y avait une «porte des animaux» et une «porte des gens» – c’étaient des portes que seuls les animaux pouvaient traverser, ou seulement les êtres humains.

    Et les Juifs devaient passer par la «Porte des animaux», et c’était aussi comme ça à Paris, et aussi à Berlin. Et Louis XVI a annulé ce décret. Il a dit qu’à partir de ce jour, les Juifs peuvent passer comme des gens normaux.

    Ils les pesaient aussi, comme les animaux, selon le poids, pour 10 kilos qu’ils payaient un shekel, pour 20 kilos deux shekels, 30 kilos étaient trois shekels. Et s’ils n’avaient pas d’argent – laissez-les mendier au Kotel! Ils ne sont pas intéressés…

    D’après une étude formelle sur les «taxes corporelles» imposées aux Juifs, en France:

    «Presque tous les péages taxaient les Juifs dans une classe avec des animaux. La taxe corporelle sur les Juifs existait dans les régions de Lyon, du Languedoc et du Dauphiné. »

    Il a donc annulé de nombreux décrets, comme quoi les Juifs devraient payer plus d’impôts, et ainsi il a annulé tous les décrets sévères.

    Il a dit que la foi juive était la vérité, que les juifs étaient la vérité.

    Il a aidé l’Amérique à se rebeller contre les Anglais.

    C’était la guerre américaine, qui s’est terminée en 1811. 1798, 1799, en 1791, en 92, il y avait un pacte conclu avec les Anglais, qu’ils se rendaient et quittaient l’Amérique. Et tout cela a été arrangé par Louis XVI. Sinon, les Anglais auraient dû pouvoir les renverser [les Américains].

    Mais ensuite, Louis XVI s’est retrouvé sans argent dans le sac à main (à cause de tout l’argent qu’il a dépensé pour aider les Américains) alors ils n’ont pas pu acheter de pain. (Cela a provoqué la Révolution française, où Louis a finalement été tué par les rebelles.)

    Le pain est généralement subventionné, le pain doit être subventionné.

    À Casablanca, 10 pitas coûtent 10 dirhams, de sorte que chaque personne devrait au moins avoir un pita – un pita aux olives, un pita aux oignons. Sinon, (parce que le pain n’est pas subventionné), il y a une guerre civile au Liban, en Turquie, en Irak.

    LES GENS N’ONT PAS DE PAIN.
    Donc, en France, il y a eu une guerre civile barbare et une révolution, parce qu’il n’y avait pas de pain.

    Les gens n’avaient pas l’argent pour acheter du pain, car il n’était pas subventionné, car ils avaient donné tout l’argent á l’Amérique.

    La femme de Louis, la reine, a donc vu qu’il y avait des manifestations et leur a dit: «Qu’est-ce que tout ce bruit avec le pain? S’il n’y a pas de pain, alors mangez du gâteau à la place, ou laissez-les manger des pommes! ”

    S’il n’y a pas de pain, alors laissez-les manger du gâteau, comme à Shuvu Banim, où il n’y a pas de pain à manger le matin du Shabbat, donc les gâteaux sont mangés – et il n’y a pas non plus de gâteaux! Mais en théorie, nous mangeons du gâteau. Si elle, la Reine, avait su qu’il n’y avait pas de gâteaux, elle n’aurait jamais dit cela.

    NOTES DE BAS DE PAGE:
    L’aide française à la Révolution américaine a en fait été dirigée par le roi régent français, Philippe II, le duc d’Orléans, qui a gouverné la France jusqu’à ce que le roi Louis XVI atteigne la majorité pour prendre le trône. La Nouvelle-Orléans porte son nom.

    Le prochain Duc d’Orléans, Louis-Philippe II était franc-maçon, jacobin, et joua également un rôle central dans l’encouragement de la Révolution française. Il vota pour que le roi de France Louis XVI soit exécuté par les révolutionnaires, et fut lui-même exécuté par eux en 1793.

    Son fils, Louis Phillippe I est devenu le roi des Français entre 1830-1848, quand il a été forcé d’abdiquer le trône lorsque la deuxième Révolution française a éclaté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.